Domitille Laude : « Le congé solidaire ? Ma plus belle expérience humaine »

- Quelques mots sur ton parcours professionnel ?
D.L : « Avant d’intégrer Hilti, j’ai fait une école de commerce internationale, puis j’ai été ingénieur d’affaire dans une société spécialisée en ingénierie et conseil informatique. Cela fait maintenant 3 ans que je suis Business Developer sur l’IDF chez Hilti. »

- Quelle a été ta mission Congé Solidaire® exactement ?
D.L : « Je suis partie au Bénin en Afrique, à Tanguiéta, une ville au nord-ouest. Ma mission était d’aider à l’alphabétisation des femmes mais également d’améliorer leur quotidien. »

- Pourquoi t’es-tu lancée dans cette aventure ?
D.L : « J'ai eu plusieurs expériences dans l'humanitaire, notamment lorsque j'étais en école de commerce. Je suis partie 2 mois au Népal pour faire du volontariat et donner des cours. J’ai aussi participé au Raid 4L Trophy (un raid automobile solidaire), qui parcourt la France, l’Espagne et le Maroc. Lorsque j'ai vu la possibilité de participer aux congés solidaires, cela m'a donné envie. En plus c'était sponsorisé et financé par Hilti, donc je me suis lancée ! »

- Qu'est-ce que tu recherchais en te lançant dans cette expérience ?
D.L : « C’était l'occasion de découvrir l'Afrique que je ne connaissais pas du tout et me familiariser avec une autre culture. Je pensais que ça serait une bonne leçon d'humilité avec des femmes qui n'ont pas une vie facile. Je voulais vraiment faire partie de leur vie, de leur quotidien, le temps de mon séjour afin de les comprendre au mieux et les aider au maximum. »
 
- Qu'est-ce que tu pensais pouvoir apporter ? 
D.L : « Aider ces femmes pour développer leur business afin qu’elles soient plus autonomes. Je voulais faire un maximum de choses pour améliorer leur quotidien : solidarité féminine oblige ! C’était l’occasion notamment de pouvoir partager mes compétences développées en tant que Business Developer à Hilti : comprendre les enjeux existants afin de mieux cibler les besoins de chacune ; m’adapter à leurs attentes, à leur situation afin de faire des cours qui leur correspondent. » 

- A quoi est-ce que tu t'attendais ?
D.L : « Je ne m'attendais pas à grand-chose. Je ne pouvais pas vraiment me projeter. J'avais quand même lu que les Béninois étaient super accueillants et chaleureux donc je n’avais pas trop de soucis à me faire pour trouver ma place là-bas. J'espérais surtout rencontrer des familles et créer des liens avec les femmes ! »

- Qu'est-ce que ce projet représentait pour toi ? 
D.L : « C’était un moyen de me ressourcer, de me retrouver. Donner de moi-même en mettant de côté tout mon confort habituel pour vivre cette expérience humanitaire ! »

- Ce qui a été le plus enrichissant ? 
D.L : « Le plus enrichissant c’était de pouvoir partager pleins de choses avec ces femmes et de créer une relation avec elles. J'ai eu une cérémonie finale très émouvante, avec une représentation de danse et de chant. On m’a même offert une robe ! C’était un moment inattendu et très émouvant ! »

- Ce qui a été le plus difficile ? 
D.L : « M’adapter aux niveaux d’alphabétisation des femmes auxquelles je donnais des cours de français. Je devais adapter mes cours selon les niveaux de chacune. Heureusement, j’ai pu m’appuyer sur mon expérience au sein d’Hilti pour mettre à profit mon adaptabilité et mon organisation. » 

- Est-ce que tu repartirais ? 
D.L : « Oui clairement c’était une expérience formidable ! J’ai découvert une culture que je ne connaissais pas du tout. Je me suis sentie utile même si je suis restée seulement 2 semaines. C'est vraiment quelque chose que je conseille à tout le monde ! On n’est pas laissé à l'abandon au contraire. Tout est pris en charge, il y a plus qu'à venir et aider les populations dans le besoin. »

- Quel a été l’impact de ton expérience sur ton quotidien en tant que Business Developer ?
D.L : « Cette expérience m’a permis de gagner davantage en assurance et en prises d’initiatives. Des éléments que je mets déjà à contribution dans mon métier au quotidien et que j’ai pu améliorer. »

- Une phrase pour résumer ton expérience ?
D.L : « Ma plus belle expérience humaine. »